À la découverte du busard Saint-Martin sur l’île Verte

Rémi St-Gelais

par Rémi St-Gelais, ornithologue et photographe amateur et Nathalie Girard, collaboratrice à la rédaction

Crédit photo : Rémi St-Gelais

« Les oiseaux de proie exercent sur l’esprit une puissante fascination, vieille comme l’humanité elle-même, fascination faite d’un peu de crainte et de beaucoup d’admiration. L’oiseau de proie maîtrise le vide. Il est celui qui voit tout, celui qui se perd dans les hauteurs, celui qui surplombe. Il fait à cause de cela immensément rêver. » Extrait du livre Lumière des oiseaux de Pierre Morency, ornithologue.
Ce texte exprime parfaitement la fascination que j’éprouve pour les oiseaux, en particulier pour les oiseaux de proie. Cette passion me vient de mon père qui, lui, s’amusait à identifier les nombreux oiseaux qu’il nourrissait dans sa cour et qu’il hébergeait dans des cabanes qu’il avait lui-même conçues.
Étant natif du Saguenay, où j’ai vécu pendant 40 ans, je n’ai jamais eu la chance de voir des oiseaux de proie tels les pygargues.

 

 

crédit photo : Rémi St-Gelais

Crédit photo : Rémi St-Gelais

 

 

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *