Politique éditoriale

Adoptée par le CA de la CPICIV le 10 juin 2013.

Les articles doivent être signés par leurs auteurs et n’engagent que leur responsabilité.

Le comité de rédaction n’exerce aucun contrôle sur le contenu des articles. Toutefois, il se réserve le droit de vérifier la fiabilité des informations fournies et de ne pas publier les articles ou passages qu’il juge offensants ou inappropriés au regard du droit à la vie privée et au respect des personnes tout en prenant en compte le droit de tous à l’information.

Droit à la vie privée

Le comité de rédaction s’engage à soumettre aux personnes concernées (même si elles ne sont pas nommées explicitement) les articles (textes, photos, images) qui portent sur elles. Dans le cas des textes, le comité s’engage à offrir un droit de réponse aux personnes dont on parle, soit dans le même numéro si les délais le permettent, soit dans le numéro suivant. Pour ce qui est des photos et des images, seules seront publiées celles qui auront obtenu l’approbation des personnes qu’elles représentent.

Respect de la personne

Le comité s’engage à supprimer les propos et les allusions racistes, haineux, homophobes, misogynes, sexistes ou discriminatoires tout comme les allusions et les propos offensants ou ironiques qui tournent en ridicule des personnes.

Droit à l’information

Le comité de rédaction s’engage à publier dans L’Insulaire des informations complètes, exactes et pluralistes. Il pense que « Les faits et les idées doivent pouvoir être communiqués sans contraintes ni entraves. » (Code de déontologie des journalistes du Québec).